Trinité Noire, c’est quoi ? – Casus Belli #2


Illustration par Willy Favre.

Version simple :
C’est le nom donné à un ensemble de scénarios à paraître dans Casus Belli (à partir du n°2/septembre 2010).

Version avancée :
« Trinité Noire » est un ensemble de scénarios génériques, contemporains, fantastiques. Par « génériques », j’entends « relativement adaptables à tout univers contemporain » – le tout premier scénario à venir pourra même être customisé pour du médiéval. Chaque scénario aura sa propre histoire, auto-conclusive, a priori compréhensible en elle-même; et ce même si chacun sera relié à une trame de fond.

Ma note d’intentions :
Le challenge que je m’impose est ici multiple (on prends sa respiration, la phrase est longue) : chaque scénario doit être étroitement lié à la thématique du numéro dans lequel il est publié; chacun doit proposer une intrigue qui débute, se développe et se conclue pour chaque épisode – afin qu’un lecteur qui tombe dessus sans avoir lu le Casus précédent puisse quand même y trouver en partie son compte; chaque scénario doit aussi mettre en scène des éléments à suivre relatifs à la « grande histoire » de Trinité Noire.
Mon but est ainsi qu’on puisse jouer chaque scénario sans connaître la toute fin de Trinité Noire et que chaque scénario puisse être le premier par lequel le lecteur/meneur/joueur découvre les concepts de Trinité Noire – ce qui oblige à proposer à chaque fois une nouvelle introduction permettant d’intégrer de nouveaux joueurs/personnages (qui se connaissent ou pas, d’ailleurs) à la trame en cours. Par conséquent, même le tout dernier scénario devra permettre de le jouer sans jamais avoir lu/joué les précédents afin qu’aucun scénario ne soit « inutile » au lecteur/meneur potentiel. Oui, c’est un petit casse-tête mais c’est aussi l’amusement qu’il y a a écrire et à gérer ce genre de projet.

Ça commence donc dans le prochain avec le scénario « La place du mort », pour une petite intrigue assez « soft », et s’est sensé se conclure pour la fin de l’année (Casus Belli n°5/décembre) dans une mouvance un peu plus… épique.

Note : À la sortie effective de Casus 2, je mettrais en ligne une feuille de personnage vierge pour le système Corpus Mechanica pour ceux qui souhaiteront jouer les scénarios tels quels sans raccrocher l’ensemble à un jeu en particulier.

30 commentaires

  1. Juste un mot : miam

    Hâte de voir comment tu relèves ce sacré challenge scénaristique qui doit nécessiter une bonne chauffe des neurones.

  2. C’est pas dit que je réussisse sur tous les tableaux mais c’est l’intérêt de ce défi rôlistique : tenter des choses et donner de la matière à jouer, pour que le meneur puisse au moins se la réapproprier. On verra ce que ça donne au bout de 4 numéros. ^^

  3. Je pense que c’est avec ce genre de matériel que le nouveau Casus peut s’assurer un ton, une originalité.

  4. Et tu connais déjà à l’avance les thèmes des 4 prochains numéros ou tu découvres au fil de l’eau ? Parce que le challenge est intéressant (reste plus qu’à trouver ce maudit casus – pas moyen de mettre la main dessus)

  5. Oui je les connais à l’avance. Pas sur que je me serais motivé sinon. Parce que comme le thème doit y figurer d’une manière ou d’une autre, que le format des scénarios n’est que d’un peu plus de 25000 signes (très short quoi) et que je souhaite quand même que ça se tienne et qu’il y ait une « progression » (et donc une fin), dans le cas contraire, s’aurait été vraiment complexe. Ça l’est déjà suffisamment pour ne pas se rajouter des embuches supplémentaires. 😀

  6. Eh bien bon courage 🙂
    25000 signes effectivement c’est vraiment court, et pour gérer des scénarios qui peuvent s’emboîter ou se déboîter selon ce que souhaite le MJ, ce doit être un sacré challenge.

  7. Huuum… Encore une bonne raison d’attendre Casus Belli et de quoi faire jouer, y a que sa de vrai ^^
    J’attends ça avec impatience !!!

  8. Ce qui est marrant c’est qu’en commencent à lire « la place du mort » je me suis dis : « tiens, le style et l’ambiance me disent quelque chose… » et là, surprise : c’est Yno ! J’avais pas fait gaffe que tu étais dans l’équipe de Casus ! Ton idée est, comme d’hab, géniale (c’est pas du cirage de pompe, j’ai rien à demander !) ! Franchement, le retour de Casus avec des morceaux de Yno dedans, c’est que du bonheur ! ^^

  9. Ah ah! J’l’attendais ce numéro, pour voir si Monsieur Yno arriverait à faire en sorte que j’continue d’apprécier la trinité noire! Damned, c’est pari réussi!
    Un scénar a priori tout con, mais qui fonctionne super bien!
    Des idées sympa pour lancer le scénar qu’on peut utiliser dans un scénar précédent pour faire monter la pression. Des « clichés » (pas photographiques) faciles à comprendre, utiliser et réutiliser.
    Bref, du tout bon!

    Bon, c’est juste con, c’est qu’à la base j’aime pas l’occulte et que donc j’ai trouvé des joueurs à mon goût… ça va être dur de les motiver. Mais une fois qu’j’aurais réussi, à nous Black Trinity et B.I.A ^^

  10. Je pense qu’en terme de « occulte », il est pas trop violent celui-là. Ça reste assez soft dans la fantastique (enfin c’est mon impression sans avoir vraiment de recul dessus).

    Cool en tout cas. En espérant que les deux prochains te plaisent aussi (même s’ils risquent d’être un peu plus typés… surtout le dernier ^^).

  11. Barfgh; on verra!
    En tout cas, m’étant acheté B.I.A j’pense qu’j’ai trouvé des scénar à faire jouer en parallèle des mille et un autres qu’ils ont proposés dans le LdB et la campagne 🙂

  12. Marrant. Ton « arfgbh » m’a permis de comprendre que tu étais Charly Dean sur Casus NO 😀

  13. Excellent!
    Flûte, j’pourrai plus jouer mon Fan boy de façon pas anonyme ^^

    J’suis toujours surpris lorsqu’on m’fait la r’marque car ça fait un bail qu’j’tourne avec les deux pseudos et qu’pour moi ils sont naturels… M’enfin là, grillé par un Barfgh, c’est balèze^^

  14. Il y a aussi la remarque sur « l’occulte » (« je n’aime pas l’occulte habituellement »). Deux fois dans la même journée, je retiens. D’autant que moi je n’ai jamais utilisée le terme « d’occulte » pour Black Trinity, c’est l’accroche des patrons sur la couv., pas la mienne 😀 J’ai même jamais parlé de campagne (mais d’un « ensemble » de scénarios -> dans le sens où ils sont relativement indépendants et pas une suite). Donc quand plusieurs termes reviennent à la suite, majorés d’un « Barfgh », je m’en rend plus facilement compte. Sacré Charly. LOL.

  15. Bonjour Yno* !

    Tout d’abord, félicitations pour ta campagne paru dans Casus Belli. On peut dire que tu as sur relevé le défi ^^

    JJe travaille sur l’écriture pour un burst perso, et j’en viens a ces questions pratique concernant l’écriture : est-ce que la forme des scénarios est d’une importance capitale dans la présentation de l’univers ?

    Quand a cette univers en lui même, doit-il nécessairement réduit a un endroit en particulier (les catacombes pour NT, Silent Peak pour BT) pour que la campagne fonctionne ?

    En espèrent une réponse prochaine, je te souhaite une bonne journée !

  16. Salut James !

    Et tout d’abord, merci.

    Est-ce que la forme des scénarios est d’une importance capitale ? Je ne crois pas. Beaucoup de présentations sont possibles mais si l’idée est que l’univers soit avant tout présenter via les éléments joués par les PJ, il faut simplement tenter de tout faire passer par ce moyen, et sans a parté. Si tu veux parler de la politique de ton univers alors que jamais les joueurs n’y seront liés dans le cadre des scénarios, ça ne sert à rien.

    Est-ce que l’univers doit être réduit à un endroit particulier ? Pas du tout. Moi j’aime bien avoir une unité de lieu car ça permet implicitement d’établir des liens entre les scénarios rien que par le décor mais un Burst qui serait une course à travers le monde ne pourrait le permettre et pourtant, ça n’en serait pas moins une succession de scénarios.

  17. Voilà donc un problème de taille: comment faire rentrer le concept d’une course sur tout le territoire américain dans un Burst, sans que cela le dénature ? ^^’

    L’enjeu dans ce travail c’est que les joueurs vont cavalés dans tout les USA dans une course contre la mort, parsemés de défis et de mystère. Donc a part créer un univers bien dédié (ce qui m’épuiserait bien volontiers) je ne vois pas trop de solutions…

  18. Dit comme ça, ça ne me parait pas problématique. Au contraire, si tu dis « mystère », c’est que ce doit sûrement être « initiatique », c’est à dire que les personnages n’apprendront au fur et à mesure les informations d’intérêt. Ça semble parfaitement adapté au concept.
    D’un autre côté, il n’y a pas de règles, j’avais présenté des grandes lignes mais c’est à chacun de faire à sa sauce. Moi, il me semblait que le mieux était toujours de présenter les infos dans le scénario, en faisant le moins d’a partés possibles, mais il n’est pas exclu d’en faire quand même à côté. Notre Tombeau présente bien les protagonistes et leurs histoires personnelles avant même le début du premier scénario histoire le tout soit facilement appréhendable par le MJ.

  19. Merci en tout cas de prendre le temps de répondre a mes interrogations. Je pense malgré tout que l’idée de la course (pompée a mort sur une série TV morte née ^^ ») correspond au Burst. Reste que dans le traitement c’est a moi de rendre clairement le jeu.

    En fait chaque scénario = une nouvelle étape, avec un mystère (en rapport avec le fil rouge ou pas). Au bout du compte c’est aussi un défi pour les joueurs: aller au bout de leur personnages, sans espoir de faire marche arrière dans une course mené tambour battant.

    Sa fait un peu ambitieux, mais j’ai bonne espoir de mettre cela au clair dans les prochains mois. C’est surtout la matière qui va me faire défaut je le sens ^^

  20. J’ai immédiatement pensé à Drive quand tu as parlé de « course à mort dans tous le pays ». À mon avis, le Burst est justement le format parfait pour ça. En préambule, tu expliques pourquoi la course, sa nature, ce que veulent les organisateurs et ensuite tu décrit les scénarios/étapes avec la « mission du jour » et les rebondissements.

  21. Moi qui pensais que j’étais le seul a pouvoir regarder des séries qui n’avait même pas dépasser le stade de la saison, me voilà rassuré ! 🙂

    Ce sont d’excellent conseils, je n’ai plus l’attelé a la tâche comme dit !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.