Notre Tombeau, quand c’est que ça sort ?

Bon, je suis embetté.
Parce qu’il y a 3 mois quand j’ai commencé à faire des mises à jour hebdomadaire en vue de la sortie de Notre Tombeau j’avais en tête (enfin, « nous » avions en tête – John Doe et moi-même) les environs du 20 février pour la sortie de ce Burst. Hors, Notre Tombeau n’est pas encore paru et ça, independamment de notre bonne volonté.

C’est toujours un peu la surprise quand on termine un jeu et qu’on remet le fichier entre les mains de l’éditeur qui le remet à l’imprimeur qui le remet au distributeur qui le remet aux magasins pour savoir exactement quand il sera effectivement en boutiques. Mais bon, même si c’est pas une science exacte on le sait quand même à une grosse semaine près. Sauf que là, pour la petite histoire, à partir de Notre Tombeau, John Doe change d’imprimeur. Donc une autre façon de travailler, de valider les documents, d’autres délais. Tous ça pour dire – on me le souffle dans l’oreillette – qu’il faut plutôt espérer voir Notre Tombeau aux environs de la première semaine de Mars.

Autant pour les teasers, eh oui, mais comme nous sommes en février, que le mois est court, ça veut « juste » dire dans une grosse semaine… Alors, croisez-les doigts avec moi, pour que ce soit le cas !

Ah oui, du coup, je boude, pas d’élément supplémentaire cette semaine ! (insérer ici un smiley au sourire malin).

Notre Tombeau, la couverture

Ta-daaaaa !
Voici donc la couverture à venir pour Notre Tombeau. Forcément, ça ne plaira pas à tous le monde (ce n’est pas une nana à poils dans un robot) mais je suis bien content que les messieurs de John Doe aient donné leur accord pour ce visuel un peu… agressif. Au moins vous ne pourrez pas le louper en boutiques et en salons !

Bon, pendant qu’on y est et maintenant que la série de teasers est finie, plus concrètement, Notre Tombeau c’est quoi ?

Notre Tombeau, c’est un Burst : un jeu de rôle-campagne inspiré par les films de survie, les jeux-vidéos d’aventure, les thrillers horrifiques et le rythme des séries TV.

C’est du divertissement en 12 épisodes. 12 épisodes, mais pas 12 scénarios au sens classique du terme étant donné que chacun de ces épisodes est prévu pour durer 1 à 2 heures. Ces « petits scénarios » devront donc être joués par paquet de 2, 3 ou 4, pour ceux qui voudront obtenir une séance de jeu d’une durée classique.

A ces 12 épisodes sont adjoints 10 événements et rencontres, de courts modules (10 à 30 minutes) pouvant servir de « rencontres aléatoires », de fausses-pistes ou de liaisons entre les épisodes.

Et au final, on devrait aboutir à un petit bouquin de 80 pages pour la modique somme de 15 euros – soit moins cher que 2 places de ciné, soit moins cher qu’un Dvd qui vient de sortir (ou oui, soit 10 vieux dvd sur Cdiscount, aussi) et ça pour 3/4 soirées bien remplies.
Merci Pierre Bellemare. Merci Pierre Dhostel.