Ordo (nouveau roman)


Le 15 novembre dernier, mon éditrice (préférée, évidemment) me contactait pour me dire :

« Anthony, Les Puissances Supérieures souhaitent que tu écrives un nouveau roman chez 404 éditions, une nouvelle fiction dans un nouvel univers.
Tu peux proposer ce que tu veux en respectant les deux contraintes habituelles :

que ce soit du Young Adult dans le genre de l’Imaginaire (fantasy, steampunk, fantastique/urban fantasy, SF, uchronie, le tout orienté « jeunes adultes » donc 12-30 ans) puisque c’est la ligne éditoriale de 404.
– que ça tienne entre 350 et 450 000 signes (de tête Presque Minuit et Au Crépuscule font 460 et 480 000 signes).

Ah oui, dernière contrainte spécifique : tu as jusqu’à début avril pour l’écrire. »

LEUL comme dirait l’autre. Excitante et stressante opportunité étant donné la proposition libre et les délais contraints. Tout à fait jouable si c’était un travail à temps plein mais très compliqué à faire avec le seul temps libre (j’ai écris PM en trois intenses mois de chômage. J’ai écris AC en un peu plus de six mois avec mon job en parallèle).

J’y travaille donc d’arrache-pied depuis deux mois. Mon pitch et mon plan ont été validés et je bosse maintenant sur le plan ultramegadétaillé du roman pour vérifier la structure, la mécanique, trouver les éventuelles incohérences afin de pouvoir le rédiger en me laissant porter. Je devrais avoir terminé ce « storyboard poussé » d’ici fin février. Faut pas que je mollisse mais, même si le début a été putain-de-stressant-type-j’en-dors-pas-la-nuit, pour l’instant, bon an, mal an, je tiens le rythme, j’avance selon mon prévisionnel.

Ça s’appelait Projet INCANTO, puis Projet ORDO, et y’a de grandes chances que (malgré ce qu’indique le contrat ci-joint) ça s’appelle ORDO. Tout court, oui.

Comme je pouvais un peu écrire ce que je voulais, j’ai un peu poussé vers mes marottes avec un roman un cran plus adulte que mes deux derniers, avec des personnages plus âgés, tout en veillant à rester estampillé Young Adult. J’y reviendrai en détail en temps utile.

Pour l’instant, direction la prochaine étape, à savoir fin février pour la fin du plan détaillé ultime de la mort qui tue !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.