Au Crépuscule #1 : couv + résumé

Paris, 1893.
Quatre adolescents, devenus malgré eux protecteurs de la magie, intègrent la Garde de l’éther afin d’éviter que des objets magiques ne tombent entre de mauvaises mains.
Mais, un jour, des enfants de leur ancien orphelinat disparaissent dans d’étranges circonstances. Et ils ne sont pas les seuls, car les gargouilles de Notre-Dame de Paris s’évanouissent à leur tour.
Monstres de pierre, fées noires… en élucidant tous ces mystères, les orphelins vont mettre en péril leur amitié, et leurs vies.

Au Crépuscule est un roman tout public… dans la veine de Presque Minuit. Attendez-vous donc à de l’aventure, de l’action et du drame. C’est un peu moins gore, c’est un peu plus mature et mélancolique mais c’est toujours aussi intense. On y rit beaucoup, on y pleure souvent.
Un condensé tragique de la vie en somme.
Ça compte 350 pages et ça sort le 5 septembre chez 404 éditions

La semaine prochaine : les (très particulières) particularités du roman…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.