Une Armée à Moi Seule (projet de roman)

Un peu moins d’articles et de news en ce moment… parce que je travaille sur un nouveau roman.

Son titre de travail actuel : « Une Armée à Moi Seule« .

Il est bien trop pour parler du fond ou même d’en révéler davantage sur le contenu mais c’est le moment où mon temps libre commence petit à petit à se concentrer sur sa création.

Après une longue phase de Battle Royale avec mes éditrices préférées de 404 éditions, nous nous sommes mis d’accord sur un pitch parmi la vingtaine que j’avais proposés. Celui retenu faisait partie de nos trois finalistes préférés et « Une Armée » s’est imposé à moi : j’avais un truc fort à raconter autour des idées suggérées par le pitch et je sentais que c’était maintenant ou jamais.

Comme le délais est « cool » (c’est à dire que ce n’est pas le délais d’Ordo), j’ai le temps de poser les choses, de me balader mentalement et de réfléchir à toutes les possibilités (d’ailleurs, je suis toujours dans cette phase de « préproduction »).

Les deux derniers mois, j’ai posé des scènes, des trucs qui me faisaient kiffer, des idées que je trouve intéressantes. Confinement oblige, j’ai eu envie d’évasion, d’un truc qui respire, moins restreint ou concentré sur une échelle de temps et de lieu (pas comme un cambriolage à New York). Ça devrait donc un peu plus bouger/voyager et prendre l’air. J’ai formalisé une « sculpture » (à défaut d’un meilleur terme) du proto-roman fantasmé. Une forme qui ressemble encore à un gruyère difforme à ce stade.

J’ai fait relire le « traitement » de 90 pages à mon éditrice et elle a commenté avec enthousiasme, pointant des récurrences dans mon écriture et mes concepts, et d’autres éléments présents en jachère, que j’utilisais peu ou pas. De quoi me permettre de faire émerger certains éléments « plus frais » et de faire des choix excitants.

À ce stade, la prochaine étape consiste à rédiger une présentation plus concrète et complète du projet pour décrocher le contrat signé associé. Ensuite, durant les prochaines semaines (mois ?) qui suivront, je vais reprendre mes idées et notes pour donner à l’ensemble une forme consolidée et sans points d’interrogation (opter pour les choix les plus cools et répondre à toutes les questions que l’on peut se poser). Le tout pour pouvoir préparer au mieux la rédaction du roman sans avoir besoin de relever la tête, consulter des références ou de chercher des réponses à des questions.

Bref, je suis dedans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.