Casus Belli #4 – JDR

Hier, dans ma boite aux lettres, j’ai eu la surprise de découvrir les* 4ème numéro de Casus-Belli qui s’était perdu dans une faille spatiotemporelle aussi appelée « bug de l’imprimeur ».

Si j’en parle ici, c’est parce que je suis l’auteur de la critique du jeu Necropolice. Oui, comme il m’a été proposé de faire des critiques de jeux, je me suis dit que le meilleur défi était de débuter par l’exercice le plus délicat : la critique d’un jeu d’un éditeur pour qui je venais d’écrire un jeu et un scénario (et chez qui un autre sera prochainement publié). Au final, ça n’a pas été compliqué à réaliser mais ça a été beaucoup plus long que prévu (lire le jeu en entier, réfléchir au ressenti qu’on en a à chaud, puis à froid, tester quelques points spécifiques, prendre des notes et reformuler l’ensemble pour correspondre à un gabarit de deux pages) ce qui m’a fait dire que je ne ferais pas ça tous les jours ni tous les mois et qui a, entre autres, abouti à mon envie de faire une petite pause comme je l’expliquais dans un précédent billet.

Pour vous abonner à Casus-Belli et recevoir le PDF + la version papier, c’est très simple Maryse. La version papier, seule, est (ou va être) disponible en boutiques spécialisées dans les prochains jours.

*comme je reçois tous les numéros en double (exemplaire d’abonné + exemplaire contributeur), je me dis qu’il va falloir que j’organise un petit concours pour en faire profiter l’un d’entre vous (si vous avez des idées, n’hésitez pas !).

2 commentaires

  1. Si jamais, pour les Belges c’est 36 euros de fdp l’année en plus du prix plein du bousin donc si tu fait un concours j’en suis ;D

  2. Ah oui, quand même… Bon bah y’a plus qu’à trouver une idée alors 😛

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.