Projets + interview Lulu (en anglais)

Ce dernier mois a été assez fou niveau propositions.

Je ne peux pas m’étendre sur la plupart d’entre elles pour l’instant — pour des raisons contractuelles ou de stade de développement (tout a le temps de changer 50 fois d’ici le produit fini, voire de ne pas se concrétiser du tout) — mais ça a été tellement soudain et intense que j’ai tout de même envie de partager mon amusement et mon enthousiasme, d’autant que, pour une fois, j’ai pas fait mon grognon : j’ai pas tout refusé en bloc.

Donc : deux de mes jeux traduits en langue étrangère l’année prochaine, « un de mes univers » optionné en production audiovisuelle (ça va, j’ai bon, c’est suffisamment flou ?), une commande de roman et la promesse d’un autre. Tout ça durant la même surréaliste demi-journée du vendredi 15 novembre : très cool mais durant tout le week-end, j’ai eu l’impression d’être perdu dans un univers parallèle ^^. J’en dirai davantage dès que les choses auront été annoncées par les intéressés, probablement au cours de l’année prochaine.

Pour l’instant, je me concentre sur l’essentiel, l’important, ce qui dépend uniquement de moi. En l’occurrence, après une réunion éditoriale il y a 3 semaines, le début de la semaine a vu la validation de la bible de mon prochain roman (où je présente le contexte et les règles de l’univers) pour « Projet ORDO », parce que faut bien lui trouver un nom pour le différencier de tous les autres. Et non, ce n’est pas la suite de Presque Minuit et Au Crépuscule. J’en dévoile davantage dès que j’ai le temps de relever la tête du guidon (une fois que je serai sûr de ce que j’y raconte) et je travaille dès à présent à concevoir la structure de l’histoire. Un challenge excitant et chronophage en soi. Affaire(s) à suivre donc.

Pendant que j’y suis, il y a quelques semaines, j’avais répondu à une interview de Lulu concernant l’écriture de jeux de rôle et la mise à disposition de tels ouvrages sur leur plateforme. On est plusieurs à avoir participé, c’est pour l’instant en anglais mais ça arrive d’ici quelques temps en français, c’est en tout cas disponible ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.