Macadabre, la brigade de la malemort

En l’an 1366, en plein obscurantisme moyenâgeux, la province de Saint-Voile est ravagée par une étrange pestilence transformant sa population en créatures dégénérées, déviantes et bestiales.

Si la province, pauvre et bien trop éloignée de la capitale, n’intéresse pas la Couronne ; la fuite de la population face à une épidémie en pleine propagation, les rumeurs d’une nouvelle religion se développant dans la région, l’anathème de l’Église sur la cité fortifiée dirigée par la sulfureuse Comtesse et l’absence de communications avec cette dernière contraignent le roi à mandater un collège de médecins de peste.

Le but de cette brigade méprisée : éradiquer la source de cette malemort ou mourir en essayant.

 

Macadabre est un jeu de rôle médiéval-fantastique sombre et horrifique
pour adultes consentants appréciant l’outrance et le sang.
C’est une expérience old-school et extrême aux règles injustes et cruelles
où 1 à 12 Docteurs, n’ayant pas peur de violenter leurs habitudes de joueurs,
explorent une province et affrontent des bestes en risquant leurs âmes et leurs vies.

Macadabre c’est un jeu de 140 pages disponible en 3 formats :
PDF, Papier couverture souple (« softcover ») et Papier couverture cartonnée légèrement plus grand (« hardcover »)

Pour plus d’informations concernant les nombreuses spécificités du jeu :
reportez-vous aux articles publiés sur les réseaux sociaux ou le site officiel (www.misterfrankenstein.com)

Où acheter Macadabre ?
En PDF, le jeu est vendu sur les boutiques BBE, DriveThru et Lulu.

En Papier, le jeu est vendu sur la boutique Lulu (et prochainement chez Philibert).
Jusqu’au 13 avril sur la boutique Lulu, bénéficiez de -75% sur les frais de port avec le code EUROPE75 et de -5% sur votre commande papier avec le code EVG15 !

Enregistrer

26 commentaires

  1. Y’a-t-il une campagne à l’intérieur comme pour Patient 13 ou c’est juste un livre univers ?

  2. Hello Kevetoile,

    Ce n’est ni une campagne comme Patient 13 ni un livre univers (le contexte tient sur quelques pages). Ce n’est que du jouable mais c’est une formule très particulier. Ce n’est pas un jeu de rôle classique mais c’est une sorte de gigantesque scénario/monde ouvert.

    Je t’invite à lire les précédents articles que j’ai publié ces derniers jours pour te rendre compte des particularités et voir si ça te convient.

  3. Hop ! Commande passée, trop impatient de faire jouer…
    Merci yno !

  4. Le scénario a l’air prometteur mais je suis assez déçu par l’aspect historique : les docteurs de peste sont apparus près de deux siècles après la fin du Moyen Âge, et employer dès la première ligne le terme « obscurantisme moyenâgeux » montre qu’aucune recherche n’a été faite sur le sujet… Je trouve cela dommage.
    Mais je suivrai tout de même, ça a l’air intéressant !

  5. Bonjour Dkl, Macadabre n’est pas un jeu de rôle historique. Il se passe dans un univers alternatif où existe des créatures fantastiques, où des corbeaux parlent, dans un monde où les divinités sont différentes, dans une province qui n’existe pas. Si l’ensemble fait penser à l’Europe (c’est voulu), il y a des différences. Je te confirme donc qu’aucune recherche n’a été faite sur le sujet.

  6. Petite question sur les actions complexes : Les réussites à obtenir sont-elles individuelles ? C’est à dire par exemple sur un combat impliquant 3 Docteurs contre 3 ennemies, 1 seul Docteur doit obtenir les 3 succès pour gagner le combat ?

  7. Oui, il faut que 1 seul Docteur obtienne les 3 réussites avant 3 échecs pour que le combat soit gagné (page 41 : « dès que l’un des Docteurs accumule 3 succès, l’action complexe est réussie pour la brigade »).

    Dans le cas de ton exemple, il faut que l’un des trois Docteurs obtiennent 3 réussites pour que les 3 ennemis soient HS.

    (le replay, tout en haut de la page 127 le reprécise).

  8. Merci pour ces precisions,
    J’ai reçu l’ouvrage ce matin et je suis peut être allé vite dans mes lectures
    En tout cas c’est sympa à lire et ca donne envie de tester. Du tout bon.

  9. Bonjour.
    Existe t’il un ecran ?
    Merci.

  10. Bonjour Choonba !

    Non, pas d’écran (mais le jeu n’en exige pas vraiment).

  11. Gros spoilers ne las lire si vous voulez jouer en tant que docteur/joueur ! Serieux vous allez tout vous gâcher…

    Bonjour, je voudrais savoir si une fois qu’ un hexagone (a) est visité et joué, si les docteurs se rendent sur un suivant et y meurent, en admettant qu’une partie suivante ils retombent sur l,hexagone (a ) est ce qu’a la maniere d’un dark souls tout repope et les joueurs doivent tout recommencer comme une sorte de cauchemard perpetuel qui ne verra sa fin qu’a la cloture de l’histoire finale. ou est ce que l’histoire de l’hexagone ( a )a suivi son cours? (En fait j’ai deja mon idee mais je voudrais un avis).

    Autre reflexion, j’avais imaginé (et cela est mentionné rapidement dans le livre) que la comtesse voulait en finir et que le docteur etait en fait un bon moyen pour elle d’y parvenir par contre, se faisant elle transmette sa « particularité’ pour etre libérée une fois pour toute, elle serait donc porteuse du desir de transmettre et de mourrir. (Je me vois deja a l’acte final en train d e donner moi même le livre à celui ou celle qui aura porté le coup de grâce et de lui dire, maintenant a toi de trouver le moyen de te delivrer; c’est une interpretaton personnelle je le reconnais).

    Excellent ouvrage, tres bo nes idees, je suggere defaire la meme chose ou equivalent en jeu de plateau.

  12. Hello Dabiglulu,

    Les deux sont possibles. C’est la Comtesse qui décide en fonction de ce qu’elle estime le plus sympa (à son goût et/ou à celle de ses joueurs).

    Soit tu joues en mode « jeu vidéo » et tout revient à son stade initial à chaque fois que toute la tablée de PJ meurt.

    Soit tu joues « réaliste » et si l’ennemi est mort, il l’est définitivement et la zone (l’hexagone) est purgée.

    Les deux se tiennent.

    Pour ta seconde réflexion, je la trouve géniale, très belle et poétique !

  13. Est-ce que la version Philibert et la même que Lulu ou c’est une version de meilleure qualité, par un imprimeur ?

  14. Bonjour. La version Philibert est identique à celle de Lulu.

  15. Hello, merci pour ce très chouette jeu ^^
    Petite question de curiosité, j’ai le livre en hardcover, et je me demandais : quel type de papier a été utilisé? Offset? Bouffant, Olin blanc…? Autre?
    Merci d’avance ^^

  16. Hello JM,
    Merci pour ton message !
    Malheureusement, Lulu est particulièrement avare en informations concernant son papier. Pour le hardcover, je peux simplement te dire que c’est du 74 gr mais c’est tout, aucune information sur le type d’impression ou le choix du papier.

  17. Plop! Je viens d’acheter le jeu, il a l’air juste excellent mais quelques question me taraude:

    – la description du matériel des doc est très vague, a quoi sert la mandragore, le Thériaque, la base poison, les « décoctions »…

    – lors d’une action complexe, combien de jet de dé font les PJ, la comtesse doit elle fixer une limite ou les PJ s’arrêtent quand ils le souhaite?

    Voila pour les plus importante je pense, merci d’avance!

  18. Hello Stalvan,

    – les éléments d’équipement servent de la manière que souhaite la Comtesse. Les objets peuvent être utilisés si le Docteur possède la compétence associée (le joueur lance 2D6 au lieu de 1D6). Par exemple, comme indiqué, la thériaque est un contrepoison. Donc si au cours de l’aventure, une victime est empoisonnée, utiliser la thériaque permet d’y remédier. La mandragore est connue pour avoir des vertus médicales (hallucinogènes) et magiques, on peut imaginer qu’il s’agit de la drogue du Drogué. Les décoctions sont les résultats de ces potions. Au Docteur d’argumenter pour les utiliser selon son inspiration et à la Comtesse de valider ou non.

    – pour les actions complexes, les PJ font des jets jusqu’à ce qu’ils aient accumulé 3 réussites ou 3 échecs.

  19. Salut ! Une question qu’on a déjà dû te poser mille fois, mais que je n’ai pas retrouvée ici : le livre est numéroté « I », tu prévois des ajouts ? Ou une continuité dans un autre set-up de jeu ?

  20. Si j’ai le temps et que je trouve le bon traitement à mes idées, j’aimerai bien proposer un autre set-up, même univers mais temporalité, ton, décor et proposition de jeu différente. Pas d’ajouts en tout cas. Le concept de Macadabre « 1 » restera tel quel.

  21. Ok ! C’est très engageant en ce cas !

    Je reviendrai probablement vers toi un jour prochain, j’apprécie beaucoup ta démarche et ta méthode de travail.

    Bon courage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.