La Nuit des Chasseurs [Shooter]

SH3_COVER_500

En 1883, un trésor de guerre inestimable disparaît dans des circonstances étranges dans la petite ville de Desolation, Texas.
5 ans plus tard, après avoir tué un groupe de marshals qui se rendaient en ville, une bande de hors-la-loi endosse l’identité des hommes de loi pour retrouver le magot.
Cette bande, ce sont vos personnages.

Malheureusement, les lieux cachent plus d’un secret et la plupart sont mortels : des prostituées disparaissent, d’étranges corbeaux attaquent à la nuit tombée et la région est victime des attaques d’un gang sanguinaire – des événements auxquels vous allez devoir vous intéresser pour assurer vos couvertures, tout en cherchant le légendaire Cercueil Noir…

La Nuit des Chasseurs est mon nouveau Shooter.

Shooter
Un Shooter, c’est une proposition de jeu sous la forme d’un morceau de contexte où les Personnages Joueurs sont centraux – importants et/ou avec un « univers » tournant autour d’eux – et qui ne pourrait pas (ou très difficilement) être décrit sur un format plus important sans s’affadir. L’angle de jeu est marqué, les personnages sont particuliers ou dans une situation atypique, le format est concentré (52 pages A5).
Le tout est à picorer, développer ou jouer tel quel en fonction des envies ou des possibilités.

Genre
La Nuit des Chasseurs, c’est du western crépusculaire mais pas que. Quelques gueules cassées, des bizarreries, un décor à la lisière du fantastique (sans pour autant tomber dedans) et pas mal de pistes à suivre et intrigues à développer.

La Nuit des Chasseurs prend place dans le même « univers » que Rushmore (les deux Shooters ont pour point commun la même ville à 128 ans d’écart et quelques lieux et noms similaires). Pour le reste, si vous ne connaissez pas le précédent Shooter, ça ne vous manquera pas dans celui-ci. Et inversement.

Inspirations
Quelques westerns « en marge » (Ravenous/Vorace, Bone Tomahawk, Hateful Eight/Huit Salopards pour le flirt avec le mystère, le fantastique et l’horreur) mais pas que (Banshee vu le pitch, Deadwood pour la ville, Carnivàle pour les gueules cassées/freaks, Red Dead Redemption aussi).

SH3_p6-7

Ce Shooter contient
Quelques remarques et conseils ; une bande originale sous forme de playlist à écouter ; une introduction scénarisée pour se lancer ; une description des lieux et des habitants les plus emblématiques de la ville (pour s’en servir façon « bac à sable ») ; un gros chapitre dédié à des pistes d’intrigues avec leurs descriptions (explication de l’intrigue majeure liée au Cercueil Noir, propositions de trois intrigues secondaires liées aux mystères de la ville à utiliser ou laisser de côté selon vos goûts, et quelques intrigues mineures à développer) ; un système de jeu et une feuille de personnage si vous désirez jouer dans la foulée.

Système de jeu
Le système de jeu de La Nuit des Chasseurs est une version adaptée du système Corpus Mechanica Plus prévue pour permettre de jouer quasi immédiatement – une dizaine de minutes de lecture et d’assimilation de règles – tout en proposant une mécanique de jeu simple et efficace.

SH3_p10-11

En vente

La Nuit des Chasseurs est disponible dès maintenant sur lulu.com en pdf (5€) ou en papier (7,5€). À noter : 5% d’économie sur vos achats au format papier avec le code EVG15.
(Consultez ce sujet dédié pour vous tenir au courant de toute nouvelle promotion).

Les liens à retenir
La vitrine lulu : bit.ly/misterfr
Le site officiel : avec présentation du Shooter, carte de la ville et feuille de perso à télécharger dans la section « À jouer ».
Le forum officiel : avec les présentations et explications des différents Shooters.

SH3_COVER_Full_500

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

11 commentaires

  1. Commande en format papier passée à l’instant ! 😉

  2. OOh mais ça me plait bien ça…
    en plus je suis avec mes amis en visite a Désolation en ce moment! je pense que je vais prendre et que si je ne le joue pas j’aurais des info historique sur Désolation 😉
    Est ce qu’il y a beaucoup de liens entre Rushmore et La nuit des Chasseurs ?
    Comme je fais Rushmore en format série, je pense que je vais parsemer ma campagne de petits éléments de celui ci pour annoncer le possible Spin-OFF. 😉

  3. Salut Psellos !

    Alors, non, il n’y a pas beaucoup de liens avec Rushmore. Si tu n’as pas l’un, tu n’auras aucun souci avec l’autre. Par contre, pour les meneurs de Rushmore, il y a des clins d’oeil et des détails : certains personnages de Rushmore ont des ancêtres dans la Nuit des chasseurs, les créateurs du journal The Wings (qui se trouvent dans plusieurs de mes créations) sont présentés et certaines descriptions subtiles de de lieux de Rushmore prennent un autre sens en jouant La Nuit des Chasseurs (on comprend pourquoi lieux sont ainsi dans Rushmore).

    Au niveau du ton, les deux Shooters sont tout de même différents, très fantastique redneck (et un peu trash) pour Rushmore, sans surnaturel ou presque (mais avec quelques sales gueules) pour La Nuit des Chasseurs.

  4. Ted Poker LARSON / Le Joueur
    Marlon Badluck MITCHELL / Le Spolié
    Steevy Sly Steevy DOE / Le Pervers

    ont commencé à arpenter Desolation lors d’une séance à La Guilde des Joueurs (Gardanne – 13 ) en mars, et pensent bien avoir mis les pieds dans un formidable nid de Vipères ! Magnifique ambiance, très belle séance, très inspirante, pour des personnages bien truculents. Notre MJ (qui était un peu intimidé par le foisonnement du truc mais finalement ça coulait très bien). Le corpus mechanica est vraiment convaincant, très efficace, dans cet univers comme dans celui de Channel Fear.
    Pour ceux, et seulement ceux, car c’est plein de spoils, et nous sommes en présence d’un jeu à secrets, qui voudraient le maîtriser, les notes prises par le joueur de Sly Steevy lors de cette première séance, sur le forum de l’asso https://www.lgdj.org/forum/6-calendrier-de-l-asso/22851-v-02-03-19h00-jdr-la-nuit-des-chasseurs-semi-ouvert-1-place?start=20
    Nous resterons au moins 3 séances à Desolation, et il y a lieu pour pimenter encore la chose d’agrémenter la « viciosité » du setting par une saine parano entre les personnages.

  5. Et j’ai oublié de dire que le rapport coût du jeu/temps-plaisir de jeu était plus que convaincant. J’ai envie de dire : merci Yno !

  6. Le Pervers a emporté le Magot. Damnation.
    Faisant du fait de ses agissements échouer la Rédemption en gestation de ses deux acolytes dont il a fait scission.
    Au total nous l’aurons joué en deux séances. Une huitaine d’heures au total. Très belle partie.
    Depuis j’ai lu le bouquin, et toutes les amorces n’ont pas été exploitées. Mais le MJ a néanmoins été compétent et a bien mené sa barque, introduisant par exemple un développement personnel judicieux sur l’iun des fils narratifs.
    J’en proposerai maîtrise à mon prochain club, après mon déménagement à Fontainebleau cet automne.
    Le Corpus Mecanica enfonce le système SW de Deadlands que nous avons également pratiqué au club, pour parler de deux univers Western. Sur un point en particulier si je dois n’en citer qu’un : les PJ sont compétents dès la création. Un Marshall de Deadlands a participé comme joueur à nos séances LNDC et a fait la réflexion qu’il aurait mille fois préféré y jouer avec ce système.

    Je réitère sans arrière pensée mes remerciements !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.