SH1_COVER_RVB_72

« Dans Outer Space, les joueurs incarnent des humains enlevés par de mystérieux extraterrestres, devenus astronautes, seuls et perdus dans l’espace, téléportés de planète en planète, derniers espoirs pour sauver l’univers de la Menace détruisant toutes les galaxies. »

Outer Space, c’est mon premier Shooter entièrement « auto-produit » – mis à part la Grosse Lulu qui s’occupe de l’impression, le reste est de moi.

Shooter

Un Shooter, c’est une proposition de jeu sous la forme d’un morceau de contexte où les Personnages Joueurs sont centraux – importants et/ou avec un « univers » tournant autour d’eux – et qui ne pourrait pas (ou très difficilement) être décrit sur un format plus important sans s’affadir. L’angle de jeu est marqué, les personnages sont particuliers ou dans une situation atypique, le format est concentré (40 pages A5).
Le tout est à picorer, développer ou jouer tel quel en fonction des envies ou des possibilités.

Genre

Outer Space, c’est de la science-fiction de « l’Iron Age » – de la science-fiction avec des extraterrestres très extraterrestres, un univers en déclin, sans êtres humains autres que les personnages et sans possibilités de revenir sur Terre. Outer Space, c’est les clichés rétros et colorés du Golden Age de la SF* – jet pack, pistolaser, extraterrestres et robots géants – vus à travers un prisme plus sérieux, plus sombre et à échelle humaine – donc à l’échelle d’un grain de sable dans l’univers qui, au bon endroit, au bon moment, peut gripper entièrement la machine, la Menace.

*D’où le titre à la référence kitch et le visuel de couverture aux influences rétro.

Inspirations

Rayon inspirations, on peut citer (entre autres) les films 2001, l’Odyssée de l’espace (monolithe hypnotisant), The Mist (atmosphère parfois lugubre et créatures imposantes), Edge of Tomorrow (des humains dépassés par un conflit « plus grand qu’eux »), les BD des Mondes d’Aldébaran (faune colorée et flore exotique), la série TV Doctor Who (créatures hautes en couleur et grandes variations de tons), les comics Fear Agent et Black Science (SF à tendance « pulp désabusé »).

Ce Shooter contient

Quelques remarques et conseils ; une bande originale sous forme de playlist à écouter ; une description des éléments récurrents (Monument et combinaison) ; une dizaine de formes de vie, de planètes à explorer, de lieux à découvrir et d’idées d’aventures à vivre – le tout décrit sous forme de mots-clefs ; pas mal de petites idées suggérées un peu partout, une description de la Menace, un système de jeu et une feuille de personnage si vous désirez jouer dans la foulée.

En fonction des envies et des habitudes, il est possible d’écrire des scénarios à missions, de combiner différents éléments (planète + lieu + forme de vie + idée d’aventure) pour mener sans rien préparer ou de développer un Burst ou une campagne traditionnelle centrée sur la Menace.

Système de jeu

Le système de jeu de Outer Space est une version adaptée du système Corpus Mechanica Plus prévue pour permettre de jouer quasi immédiatement – une dizaine de minutes de lecture et d’assimilation de règles – tout en proposant une mécanique de jeu simple et efficace où la Batterie de la combinaison a une importance notable dans les possibilités offertes aux personnages.

En vente

Outer Space est disponible dès maintenant sur lulu.com en pdf (4€) ou en papier (6,5€).


BONUS :

  • Frais de port gratuits sur vos achats papiers avec le code JUN50 (valable jusqu’au 1er juillet à 23h59).
  • 5% d’économie en plus (30 cts…) sur votre achat papier avec le code EVG15 (Consultez ce sujet dédié pour vous tenir au courant de toute nouvelle promotion).

Les liens à (toujours) retenir

La vitrine lulu : bit.ly/shooterjdr
Le site officiel (ici) : avec les présentations et feuilles de perso à télécharger dans la section « À jouer ».
Le forum officiel : avec les présentations et explications des différents Shooters.