Recto Ecran (Americana : le rêve américain)

Dans le Courrier des Légistes n°10, les éditions John Doe ont annoncé la future sortie de Americana : le rêve américain.

Un écran (mais pas juste un écran), des règles, une feuille de perso spécifique, et un très gros scénario dérivé du syndrome de Babylone. En effet, le « Rêve américain » est un écran accom­pa­gné d’une vraie pro­po­si­tion de jeu en soit : un livret de 48 pages com­posé d’un court ensemble de règles pour créer un Fau­cheux, d’une feuille de per­son­nage spé­ci­fique et d’un énorme scé­na­rio (entre 12 et 20 heures de jeu) réservé à des joueurs (très) matures et à un meneur expérimenté.

Spin-off

Le rêve amé­ri­cain ne contient pas de scé­na­rio sup­plé­men­taire pour le syn­drome de Baby­lone. Par contre, le scé­na­rio se déroule dans le même uni­vers et pro­pose une his­to­rie « déri­vée », avec des per­son­nages croi­sés durant le Burst. Car dans Ame­ri­cana : le rêve amé­ri­cain, les joueurs incarnent des Fau­cheux, les hommes de main d’une étrange orga­ni­sa­tion mafieuse, fils de la Veuve Noire, croque-mitaines et bras armés.

Ins­piré par les films Casino, The Cha­ser, Heart­less et Lord of Illu­sions, le jeu vidéo Hot­line Miami, les clips et la musique du groupe Tool, Ame­ri­cana : le rêve amé­ri­cain est une plon­gée dans un Las Vegas inter­lope, étrange et halluciné.

Stand-alone

« Ame­ri­cana : le rêve amé­ri­cain » peut être acheté, lu et joué sans avoir acheté, lu et joué « Ame­ri­cana : le syn­drome de Baby­lone » : il contient tout pour jouer et peut être uti­lisé avec ou indépendamment !

Sortie prévue début avril (2015).

Recto Ecran (Americana : le rêve américain) Perspective