6 cauchemars contemporains est un recueil de 6 scénarios contemporain-fantastique génériques auquel est adjoint le D6 light, une version digest du célèbre D6 système. Je n’ai pas encore pu poser les yeux sur cette version des règles mais j’imagine qu’à la manière de Corpus Mechanica, il est court et permet de facilement adapter et gérer des scénarios one-shot.

Si je vous en parle ici, c’est pour deux raisons : la première c’est qu’il sort cette semaine. La seconde c’est que j’ai écris l’un des six scénarios (les autres sont le fruit de Benoit Attinost, Olivier Caïra, Christophe « Tirodem » Gérard, Franck Plasse et Jérôme V.). Construction mentale est un court scénario de type « maison hantée » et il devrait être facilement intégrable à tout univers contemporain-fantastique. Une chose à savoir : tous les scénarios sont indépendants les uns des autres, tous sont structurés de façon à ce qu’ils soient faciles à prendre en main (un acte = une double page) et ils sont dépourvus d’indications techniques liées au D6 (si vous n’aimez pas ce système, vous ne serez pas embêté).

Même si je n’ai pas encore eu la possibilité de lire les autres scénarios du recueil, il me semble que 6 cauchemars contemporains est une très bonne idée pour des soirées one-shots, pour remplir une séance creuse dans une campagne contemporaine, pour des parties d’initiation (pas de background à connaître) ou pour se faire une petite soirée pour Halloween. C’est en tout cas avec cette idée en tête que j’ai écris le mien.

Au passage, j’en profite pour vous signalez qu’à priori le dernier numéro de Casus-belli (le 3) avec la critique et le scénario d’Adventure Party va être enfin disponible en version papier dans le courant de la semaine !