Catégorie Black Trinity

Désamorçons tout de suite l’incompréhension : oui, le terme « jeu de rôle » est utilisé par les psy pour des mises en scènes thérapeutiques, par les gamers pour designer un genre de jeux vidéos et par certains amateurs pour caractériser des pratiques sexuelles scénarisées mais lorsque l’on parle de « jeu de rôle » comme loisir et activité […]

Black Trinity en références (spoilers)

Classé dans : Black Trinity

Si vous comptez jouer à Black Trinity, cet article dévoile dans les grandes largeurs des éléments de l’histoire « globale ». Évitez donc de lire la suite de ce billet sous peine de gâcher votre plaisir… Le fait est que lorsque j’écris des scénarios j’aime bien placer des clins d’oeil, des références, des jeux de mots (voire […]

Black Trinity en aides de jeu

Classé dans : Black Trinity, Mr. Frank

En attendant un futur (et dernier ?) article sur Black Trinity où je tenterais de pointer/lister les références plus ou moins cachées liées à la finalité du dernier scénario, un billet pour promouvoir le Scriptorium Ludique et le nombre conséquent d’aides de jeu qu’il met à disposition sur son blog pour Black Trinity. Faux documents, […]

Black Trinity en musiques

Classé dans : Black Trinity

Maintenant que Black Trinity a été intégralement publiée, j’en profite pour récapituler tous les liens musicaux pointant vers chaque page de téléchargement (légale/gratuite/mise à dispo par les auteurs). Par ailleurs, si vous voulez connaître les chansons ayant fini numéro #1 en 1945 (selon Billboard Magazine), il faut cliquer ici. La place du mort (#1/4) Les […]

(Il parait que) Casus Belli n°5 est sorti aujourd’hui. Au menu : la fin du monde, rien que ça. Et la fin de Black Trinity dont le dernier scénario se nomme « La fin et le début ». Comme quoi, il pouvait pas être plus raccord avec le thème. Comme pour les précédents, le magazine propose des […]



It’s Alive ! IT’S ALIVE !!!*

C’est pas moi qui le dis, c’est Henry Frankenstein – ce bon vieux savant fou qui pointait du doigt sa créature rapiécée de morceaux de cadavres.
Mister Frankenstein c'est un peu la vitrine de mon atelier de bricolage : l’établi et les étagères sont pleins d'idées farfelues, de scénarios bidons, de dessins incompréhensibles et de trucs pour lesquels il n'existe pas encore de noms – un paquet de babioles dont il ne sortira probablement jamais rien – mais, pour les rares exceptions, ce site est là pour vous donner quelques informations.

Yno / Anthony Combrexelle.
*(traduction : Il salive ! IL SALIVE !)