En l’an 1366, en plein obscurantisme moyenâgeux, la province de Saint-Voile est ravagée par une étrange pestilence transformant sa population en créatures dégénérées, déviantes et bestiales.

Si la province, pauvre et bien trop éloignée de la capitale, n’intéresse pas la Couronne ; la fuite de la population face à une épidémie en pleine propagation, les rumeurs d’une nouvelle religion se développant dans la région, l’anathème de l’Église sur la cité fortifiée dirigée par la sulfureuse Comtesse et l’absence de communications avec cette dernière contraignent le roi à mandater un collège de médecins de peste.

Le but de cette brigade méprisée : éradiquer la source de cette malemort ou mourir en essayant.

– – – – – – – – – – – – – – –

J’avais prévu de vous parler des particularités qui font de Macadabre, un jeu de rôle pas comme les autres (et pas pour tout le monde), et de garder le pitch pour la fin (pour pas que vous soyez excités par le pitch et frustrés par les particularités) mais je viens de réaliser que pour expliquer certains points, je devais déjà dire de quoi ça parle pour mieux saisir le ton et l’ambiance…

Ce « jeu de rôle qui ne vous aime pas » est toujours prévu pour mi-avril, pour 140 pages, en PDF et en papier. Plus d’infos, d’ici quelques jours.