Comme le travail sur Macadabre, mon prochain jeu de rôle avance bien, je me permet de poster un petit amuse-gueule graphique.

Je le précise et vais le repréciser : Macadabre est un jeu de rôle très particulier dans sa proposition, dans sa structure, dans son contenu, qui s’adresse à des adultes consentants, qui pourrait rebrousser le poil de certaines personnes et en faire rager d’autres (gueule, poil, rager : tout est lié). Le but étant que certain(e)s apprécient la démarche clivante et un peu rentre-dedans (dans son ambiance et ses postulats ludiques).

Je vous ferais le pitch d’ici quelques jours, dès que j’aurais une nouvelle avancée à proposer (à l’heure actuelle, je suis sur la mise en page des 140 pages du bouquin, sur les illustrations, les quelques cartes hexagonales et les corrections). Et j’ai une couverture à concevoir au passage. Je ne pense pas (trop) me mouiller en annonçant une sortie courant avril (en probablement 3 formats : PDF, papier et papier couverture dure).

Macadabre, c’est du médiéval-fantastique très sombre, c’est dépourvu de races, de magie et de beaucoup de choses variées qu’on y associe « classiquement », c’est une approche old-school très atypique, c’est un système de règles cruel, une création de personnage injuste, c’est des idées tordues, c’est un peu grotesque et parfois vulgaire dans son univers, c’est un hack poussé du jeu C&S (Chevalerie et Sodomie) du Marquis, c’est totalement différent de ce que j’écris et propose habituellement et je me suis amusé comme un petit fou à le réinventer et à concevoir cette version personnelle et très différente.

On en reparle bientôt !